BAC 2022 : Le Ministre de l’Enseignement Supérieur préside une formation des présidents des Jurys

Partager cet article

Pour réussir la session 2022 du Baccalauréat, l’office en charge de l’organisation de cet examen a organisé le jeudi, 14 juillet 2022 à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, une formation à l’endroit des présidents des jurys. C’était en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche PHD Mamoudou Djibo.

L’ensemble de présidents des jurys étaient présents à cette rencontre dont l’objectif est de réussir l’organisation des épreuves du baccalauréat session 2022. Un vœu très cher aux autorités nigériennes a indiqué dans son intervention le ministre de l’enseignement supérieur « c’est la première fois que nous allons démarrer l’organisation du BAC sans 1 FCFA d’arriéré, nous avons intégralement épongé tout ce que le service du Bac devait avoir comme dettes vis-à-vis des correcteurs et autres ». Mieux, pour l’organisation de la session 2022, « l’intégralité a été débloquée, là encore, par la grâce de Dieu, personne ne quittera l’organisation du Bac en laissant 1 fcfa, donc l’État a fait sa part ».

Toutefois, le ministre a insisté sur la responsabilité qui incombe aux présidents des jurys car L’État tient à la qualité de l’enseignement et la crédibilité des diplômes particulièrement le Bac : ‘’ si l’État s’investit pour avoir un Bac crédible, c’est le point de départ d’un enseignement Supérieur de qualité, et vous êtes au départ de l’action, votre vigilance va nous permettre de sauver la situation, votre vigilance va nous permettre d’avoir un Bac propre ».

Pour réussir ce pari d’une parfaite organisation et d’un plein succès, l’office du baccalauréat, des examens, équivalences et concours du Supérieur a impliqué la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées ( HALCIA). Présente à cette rencontre, la vice-présidente de la HALCIA, Mme RABIOU Haoua Hambali a précisé :  ‘’je sais que vous mesurez le degré de votre responsabilité dans l’avènement d’examens propres et je peux vous assurer de l’entière disponibilité de la HALCIA à vous accompagner dans cette entreprise salutaire, pour le développement de l’école Nigérienne’’. Aussi, a-t-elle ajoutée. La HALCIA se tient à vos côtés en vue de concourir à l’atteinte de l’objectif commun de crédibilisation de nos 1er diplômes universitaires. C’est pourquoi, ‘’la HALCIA compte mener des missions des supervisions au niveau des cinq (5) arrondissements communaux de la ville de Niamey, des chefs-lieux des régions : Dosso, Agadez, Tahoua, Tillabéry, Maradi, Diffa et Zinder et au niveau de certains départements ».

Cette année, ils sont au total 86.831 candidats inscrits dont 14.564 libres et sont repartis sur 202 centres sur l’ensemble du territoire National. Les épreuves écrites débuteront le lundi 18 juillet 2022.

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster