Communiqué de la Mouvance pour la Renaissance du Niger :

Partager cet article

Les Partis Membres de la MRN ont appris avec, émoi et non sans surprise, la sortie tonitruante de l’Opposition Politique, le vendredi 28 octobre 2022.

Au regard de la situation qui a prévalu du 22 au 24 octobre dans la Région de Tillabéri notamment dans le Département de Banibangou, dans le village de Congo Touré (Commune Rurale de Namaro) et Tamou (Département de Say), les Partis Membres de la MRN présentent leurs condoléances les plus attristées aux familles de toutes les victimes tombées en ces douloureuses circonstances et souhaitent prompt rétablissement aux blessés.

Au moment où ces évènements viennent nous rappeler, malheureusement, le défi sécuritaire auquel sont confrontés le Niger et le sahel que certains profitent de ces circonstances douloureuses et affligeantes pour rechercher une virginité politique en se dressant comme des messies. C’est dans ces circonstances de deuil et de consternation, que certains de nos compatriotes veulent se frayer un chemin en appelant à des enquêtes indépendantes et la démission d’un membre du Gouvernement suite aux évènements survenus, alors que le Gouvernement sous la conduite éclairée de Son Excellence MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Chef de l’État s’emploie pour apporter des solutions idoines à un retour rapide de la paix. Au lieu de s’inscrire dans cette voie, ces compatriotes s’évertuent vers une cécité politique sans lendemain.

Sur ces évènements, le Gouvernement a, dans son engagement d’informer régulièrement les nigériennes et les nigériens par la voix de Monsieur le Ministre de la Défense Nationale, dressé opportunément un bilan provisoire et à chaud des différentes attaques survenues du 22 au 24 octobre 2022 dans la Région de Tillabéri. Ce bilan provisoire ne constitue en aucun cas un bilan définitif d’autant plus qu’à l’heure actuelle les opérations de ratissage sont en cours et nous notons que des personnes portées disparues ne sont pas encore retrouvées. Pour preuve le Gouvernement a dépêché le Ministre en charge de la Sécurité pour voir de visu la situation.

Comment comprendre dans ces conditions que certains nigériens (soi-disant alerteurs sur les réseaux sociaux et hommes politiques) s’empressent pour faire la morale au Gouvernement, en poussant l’outrecuidance de leur chauvinisme pathétique. Les Partis Politiques Membres de la MRN rappellent aux nigériennes et aux nigériens que Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat et le Gouvernement ainsi que nos Forces de Défense et de Sécurité restent sur la constance de leur engagement à mener un combat sans merci contre le terrorisme et le banditisme transnational.

Les Partis Politiques Membres de la MRN réaffirment leurs soutiens indéfectibles d’une part, au Gouvernement pour les efforts inlassables qu’il mène pour un retour rapide de la paix et de la sérénité au Niger et d’autre part, aux Forces de Défenses et de Sécurité pour leur professionnalisme dans cette guerre asymétrique contre le terrorisme et le banditisme transnational.

La Mouvance pour la Renaissance du Niger MRN, sans s’ériger en donatrice de leçons, mets en garde l’opposition politique et ses pantins d’une certaine organisation de la société civile contre toute tendance au mimétisme sans aucune conviction de bâtir leur dessein funeste de trouble à l’ordre public dans leur valse-retour sur des questions réglées par l’Assemblée Nationale depuis quelques mois.

Les Partis Politiques Membres de la MRN sont convaincus qu’il est illusoire et suicidaire de penser que le combat contre le terrorisme peut être gagner sans la solidarité internationale. C’est pourquoi ils rappellent que les amis du Niger sont les bienvenus auprès de nos communautés dans son combat pour la paix et le développement dans le strict respect de notre souveraineté nationale.

Conséquemment à tout ce qui précède, les Partis Politiques Membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger MRN appellent toutes ses militantes et tous ses militants à rester mobilisés pour déjouer toute tentative de déstabilisation de notre démocratie.

Vive le Niger Uni et fort.

Fait à Niamey, le 29 octobre 2022

Le Président de la Mouvance pour la Renaissance du Niger FOUMAKOYE GADO

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster