Communiqué du ministère de la défense nationale

Partager cet article

Suite à l’attaque terroriste perpétrée, le samedi 22 octobre 2022, sur le poste de contrôle mixte eaux et forêts et police de Tamou et le lundi 24 octobre 2022 sur le deuxième poste de police, ayant occasionné la mort de deux policiers et l’enlèvement de matériel militaires, les opérations de ratissage terrestres et de recherche aérienne ont conduit vers des éléments ennemis qui s’étaient exfiltrés vers un site aurifère clandestin situé à l’Est de la localité de TAMOU.

Au niveau dudit site clandestin, l’ennemi clairement caractérisé par les reconnaissances aériennes avait été repéré en train de transborder dans des hangars des matériels pris lors des attaques précédentes.

Aussi l’intervention aérienne fut ordonnée pour détruire cette présence ennemie et les hangars refuges. Les reconnaissances au sol, après l’opération, ont permis de confirmer la destruction des cibles et de retrouver cinq corps sur zones.

La visite effectuée par les autorités administratives et tous les responsables des Forces de Défense et de Sécurité sur les sites, n’ont trouvé aucun corps et ont mis en évidence des traces d’une mise en scène savamment faite.

Lors de la visite au CSI, les responsables de cet établissement ont annoncés le décès de sept (7) personnes dont une (1) suite à ces blessures et 24 blessés référés dans les hôpitaux de Say et de Niamey.

Le Ministre de la Défense Nationale, au nom du Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, adresse ses félicitations et ses encouragements aux FDS qui ne cessent de prouver leur engagement et leur détermination dans leur mission de défense du Pays. PUBLIQUE DU NIGER

Fait à Niamey, le 26 octobre 2022

ALKASSOUM INDATTOU

MINISTRE DE LA DÉFENSE Nationale

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster