Journée internationale de l’alphabétisation : Le Niger annonce l’enrôlement de 70 000 adultes et 50 000 jeunes de 9 à 14 ans non scolarisés et déscolarisés par an jusqu’en 2026

Partager cet article

Le Niger célèbre, le jeudi 8 septembre 2022, la journée internationale de l’alphabétisation, occasion saisie par le Ministre de l’éducation nationale, Dr Ibrahim Natatou pour annoncer l’enrôlement de 70 000 adultes et 50 000 jeunes de 9 à 14 ans non scolarisés et déscolarisés par an jusqu’en 2026 pour améliorer le secteur.

Instituée par l’UNESCO il y a aujourd’hui 56 ans à la suite de la conférence de Téhéran sur l’alphabétisation, la journée internationale de l’alphabétisation, couplée à la semaine de l’adulte, a pour thème cette année « Transformer les espaces d’apprentissage d’alphabétisation ».

Il s’agit à travers ce thème d’informer et de sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les réalités et l’importance de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle.

Dans le message livré à cette occasion, le Ministre de l’Éducation nationale, Pr. Ibrahim Natatou a rappelé que ‘’depuis l’avènement de la décentralisation pour un développement à la base, l’alphabétisation est perçue comme l’un des leviers pour une participation active et efficiente des populations aux actions de développement’’ parce que, selon le Ministre Natatou, ‘’elle permet non seulement de former les populations surtout rurales, mais aussi leur permettre de contribuer efficacement aux efforts de redressement économique de notre pays’’.

‘’Conscient de cet enjeu, particulièrement dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte 3, le gouvernement a adopté la politique nationale d’alphabétisation et de l’éducation non formelle (PNAENF) assortie d’un plan d’accélération et d’une feuille de route qualité d’actions triennal. Il s’agit de former plus d’adultes, de récupérer et d’insérer un nombre important des enfants hors école au niveau des structures formelles d’éducation’’ a expliqué le Ministre Natatou qui a annoncé que son département ministériel met en œuvre ‘’plusieurs actions d’alphabétisation et d’éducation non formelle à travers le budget national et l’appui des partenaires techniques et financiers’’.

C’est ainsi que pour améliorer le taux d’alphabétisation qui était de ‘’31,1% au dernier recensement général de la population, le gouvernement met en œuvre une réforme au niveau de notre département ministériel et conformément à la feuille de route du ministère’’ à travers laquelle ‘’nous envisageons l’enrôlement de 70 000 adultes et 50 000 jeunes de 9 à 14 ans non scolarisés et déscolarisés par an jusqu’en 2026’’ a-t-il précisé.

À travers ces statistiques, poursuit le Ministre Natatou beaucoup ‘’d’efforts sont consentis aussi bien par l’Etat que par ses Partenaires Techniques et Financiers pour réduire, voire éradiquer l’analphabétisme sous l’impulsion des plus hautes autorités de notre pays, au premier rang desquelles, SEM BAZOUM MOHAMED, Président de la République, Chef de l’Etat, qui a fait de l’éducation et de la formation ses priorités afin de changer la position de notre pays en matière d’Indice de Développement Humain (IDH)’’.

Le Ministre Natatou a, cependant, reconnu que ’’ beaucoup reste à faire au regard du nombre important d’enfants hors école et du taux élevé d’analphabétisme qui est de 68,9 % en 2021’’.

Ainsi, a-t-il poursuivi, ‘’ce sont environ 2.626.576 enfants et adolescents qui sont hors école et 7 adultes sur 10 qui ne savent ni lire, ni écrire et qui n’ont pas pu développer des compétences leur permettant d’agir efficacement dans le processus de développement socio-économique. Aussi, les chocs sécuritaires et démographiques influent négativement sur la capacité de l’Etat à mobiliser les ressources nécessaires’’.

Pour dynamiser le secteur de l’Alphabétisation et de l’Education non Formelle, a préconisé le Ministre de l’éducation nationale, ‘’une coordination et une harmonisation de toutes les interventions s’imposent. D’ores et déjà plusieurs textes réglementaires ont été adoptés par mon département ministériel et pour lesquels, des dispositions seront désormais prises pour leur mise en application effective’’.

Le Ministre de l’éducation nationale a réitéré son appel et ‘’notre profonde gratitude à tous les partenaires qui ne cessent de déployer des efforts considérables pour le système éducatif en général et le sous-secteur de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle en particulier’’.

Il a, enfin, saisi cette occasion pour témoigner ‘’solennellement la reconnaissance du chef du Gouvernement, OUHOUMOUDOU MAHAMADOU et de tous les membres du Gouvernement de la 7ème République, à tous les partenaires qui appuient le domaine de l’éducation en général et celui de l’alphabétisation et l’éducation non formelle en particulier.

‘’Soyez-en vivement remerciés, Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers’’ a conclu le Ministre de l’Éducation nationale, Dr Ibrahim Natatou.

Soruce: AOM/AS/ANP 0048 septembre 2022

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster