Lutte contre l’extrémisme violent et promotion de la résilience communautaire à Tillabéri : Le MOJEDEC forme une trentaine d’hommes et femmes

Partager cet article

Du 19 au 21 Août 2022, à Tillabéri, le Mouvement des Jeunes pour le Développement et l’Education Citoyenne (MOJEDEC) en partenariat avec le Global Community Engagement & Resilience Fund (GCERF), a organisé une session de formation à l’endroit d’une trentaine des personnes. L’objectif principal de cette activité est renforcer les capacités des acteurs du Programme de Prévention de l’Extrémisme Violent et de promotion de la Résilience Communautaire (PEV- RC) sur la PEV et la notion de genre et développement. La formation a ciblé les membres du consortium dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Prévention de l’Extrémisme Violent, Promotion de la Résilience Communautaire (PEV_RC) dans six (6) Communes de la Région de Tillabéri à savoir : Ayarou, Bibiyargou, Dargol, Gotheye, Makolondi et Torodi.

La formation a été assurée par Monsieur Oudou Boukarari, directeur départemental de Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant de Téra. Il est formateur sur toutes ces thématiques dans la région de Tillabéri. Ainsi, ces trois jours ont été caractérisés par des exposés et débats, des travaux des groupes, des partages d’expériences. Ont pris part à cette formation, les six (6) animateurs du programme, les représentants des organisations bénéficiaires secondaires, les représentants des services techniques régionaux, les Secrétaire Généraux des six (6) communes d’intervention, les représentants du MOJEDEC, les groupements féminins, les membres de l’équipe du programme PEV RC, et le représentant du Conseil Régional de la Jeunesse de Tillabéri. Plusieurs autres sous thèmes ont été développés parmi lesquels : mécanismes de prévention de l’extrémisme violent et les stratégies de résilience communautaire ; les manifestions de l’Extrémisme Violent, et le rôle des parties prenantes dans la prévention de l’extrémisme violent et la promotion de la résilience communautaire.

Le « Programme de Prévention de l’Extrémisme Violent et de promotion de la Résilience Communautaire (PEV- RC) » sera mis en œuvre pour une période de deux (2) ans dans les six (6) communes de de la Région de Tillabéri.

une vue des participants dans la salle

Il est attendu une forte participation des hommes et des femmes dans toutes les activités. Ces localités caractérisées par l’insécurité sont des terrains propices au développement de l’extrémisme violent et la radicalisation. Pour assurer la sensibilité au genre et la prévention de l’extrémisme violent dans toutes les activités du programme, il est prévu le renforcement de capacité du des acteurs du programme PEV RC sur l’approche genre et développement ainsi que sur la PEV. L’Objectif principal du Programme est d’ »Améliorer l’écologie sociale afin de mettre en place des conditions propices à la prévention de l’extrémisme violent, au renforcement de la résilience communautaire, à la favorisation de la réhabilitation, le désengagement et l’intégration/la réintégration des personnes se désengageant de groupes criminels dans les communes cibles du programme.

une photo de famille

Au terme de cette session, le formateur et le Chargé du Programme du PEV_RC Monsieur Ibrahim Yahaya Abarman ont émis le souhait pour que les participants s’approprient les connaissances acquises dans le cadre de leurs activités de tous les jours notamment en ce qui concerne : la communication pour un changement de comportement en matière d’extrémisme violent ; la promotion du genre dans le cadre des activités pour résoudre les inégalités hommes-femmes  et les stratégies de résilience communautaire pour faire face à l’extrémisme violent

La rédaction (source : MOJEDEC)

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster