MESSAGE DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DU SPORT A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE

Partager cet article

Ce vendredi 12 Aout 2022, la jeunesse du monde entier célèbre la journée internationale de la jeunesse. Placée sous le thème « Solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges », cette journée est l’occasion d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes de la jeunesse et célébrer également le potentiel des jeunes en tant que partenaires de la société. Au Niger, le Ministre de la Jeunesse et du Sport a livré un message dont la teneur suit.

Le vendredi 12 Août, notre pays, le Niger célébrera, à l’instar des autres nations du monde la Journée Internationale de la Jeunesse. La proposition d’instaurer une journée Internationale de la jeunesse a été formulée par les jeunes eux-même lors du premier Forum Mondial de la Jeunesse tenu à Vienne (Autriche), et organisé par les Nations Unies.

Ainsi, le 17 décembre 1999, l’Assemblée Générale des Nations Unies dans sa résolution A/RES/54/120 a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des Ministres en charge de la Jeunesse tenue à Lisbonne, du 8 au 12 août 1998, visant à faire du 12 août, la Journée Internationale de la Jeunesse.

L’objectif visé à la fois par la jeunesse mondiale et les Nations Unies était d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes de la jeunesse et célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société. Il m’est très honorable de vous adresser mes vœux les plus sincères en cette journée internationale de la jeunesse. Mes vœux de prospérité à l’égard de toute la jeunesse nigérienne tout en lui souhaitant la réalisation de ses aspirations visant à contribuer à l’édification de notre pays.

Mesdames et Messieurs, Chers jeunes,

La Journée Internationale de la Jeunesse édition 2022 est placée sous le thème  « Solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges». Le choix de ce thème vient à point nommé et démontre la volonté et l’engagement des détenteurs d’obligations que sont les adultes à accompagner et soutenir les jeunes dans leur itinéraire social et économique. En effet, la solidarité est un formidable levier de développement du lien social. Elle vise à favoriser le contact, l’entente et la transmission de savoirs et des valeurs entre différentes générations. 

Ce thème est un appel à toutes les nations du monde et particulièrement ceux aux contextes sécuritaires versatiles, comme le Niger, de mettre en place des mécanismes de soutien inclusifs qui permettent aux jeunes de continuer à intensifier leurs efforts, collectivement et individuellement, pour restaurer le dialogue intergénérationnel et garantir la paix et la stabilité sociale et politique dans le monde.

Le monde connaît la plus importante génération de jeunes de son histoire : un quart de la population mondiale est âgée de moins de 24 ans. Plus de 90 % des 1,8 milliard d’adolescents et de jeunes c’est-à-dire âgés de 10 à 24 ans vivent dans les pays en développement et la jeunesse africaine représente à elle seule 77% environ de la population du continent.

Ces chiffres vont s’accroître au cours des deux prochaines décennies, particulièrement en Afrique sub-saharienne qui connait une croissance démographique exponentielle. En dépit de la structure démographique caractérisée par une jeunesse de plus de 70% de sa population sont âgés de moins de 25 ans. Le Niger considère les jeunes, non pas comme des problèmes mais plutôt comme un formidable potentiel de développement.

Mesdames et Messieurs, Chers jeunes,

Qu’il vous souvienne que SEM Mohamed BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat, a placé son mandat sous le signe du développement durable du capital humain. Cette option a été réitérée par  SEM OUHOUMOUDOU Mahamadou Premier Ministre, Chef du Gouvernement dans la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement à travers l’axe 3 lequel retient que « les actions du développement durable concerneront également la protection et le renforcement des capacités des jeunes à travers l’adoption de la Politique Nationale de Jeunesse (PNJ) et de son Plan Stratégique, la promotion des espaces de dialogues avec les jeunes et leur accompagnement dans la vie socioéconomique par l’intégration de 500 000 jeunes dans les circuits économiques» afin de valoriser leur contribution au développement.

Pour ce faire, mon département ministériel vient d’actualiser la Politique Nationale de Jeunesse et élaborer son plan d’actions prenant en compte non seulement les préoccupations et besoins des jeunes mais également s’alignant aux cadres d’orientation stratégique et politique que sont le Programme de la Renaissance Acte 3 et le Programme de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026).

Aussi, l’existence de la plate-forme numérique dédiée à la jeunesse à travers le Programme d’engagement des jeunes U Report, et aussi le forum de discussions et d’échanges entre les jeunes que mon département ministériel envisage de mettre en place permettent aux jeunes nigériens de s’exprimer publiquement sur les sujets qui les préoccupent afin de proposer  des solutions  répondant à leurs attentes et aspirations.

Aussi, pour une meilleure prise en compte des problématiques des jeunes et leur inclusion sociale, le maillage territorial de 29 Centres de Promotion de Jeunes vient renforcer les capacités de l’offre éducative extrascolaire de notre département ministériel.

Dans sa quête permanente des réponses aux problématiques de notre jeunesse, notre département ministériel est accompagné par plusieurs partenaires à savoir le PNUD, l’UNICEF,  l’USAID,  UNFPA et bien d’autres qui ont fait de la promotion de la jeunesse leur cheval de bataille et dont les interventions méritent d’être poursuivies.

J’appelle la communauté internationale à se mobiliser pour soutenir les jeunes. Bonne fête et joyeux anniversaire à tous les jeunes,Je vous remercie de votre aimable attention.

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster