Politique : Le Gouvernement apporte des innovations au statut du chef de file de l’opposition

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur print

L’une des décisions prises au cours du conseil des ministres du jeudi 12 avril 2022 est la modification de l’ordonnance portant statut de l’opposition au Niger. A travers cette décision, l’exécutif s’accorde à faire de l’opposition politique une institution à part entière avec comme porte-parole son chef de file.

Pour le Gouvernement, il est apparu nécessaire de modifier et de compléter l’ordonnance n° 2010-85 du 16 décembre 2010, portant statut de l’opposition en apportant des nouvelles innovations surtout au rôle que doit jouer le chef de file de l’opposition. Il s’agit de la formalisation du rôle du Chef de file de l’Opposition comme porte-parole officiel de l’opposition ; la détermination des modalités de désignation du Chef de file de l’Opposition et de gestion du contentieux y relatif et la mise à la disposition du Chef de file de l’Opposition d’un Cabinet et de moyens de fonctionnement par l’État.

Cette action vise donc la promotion de la bonne Gouvernance et de la consolidation des institutions démocratiques.  Rappelons que le Président de la République Mohamed Bazoum a signé un décret No 2022- 83 /PRN/PM du 27 janvier 2022 portant nomination de Tahirou Saidou du parti Moden Lumana Africa comme chef de file de l’opposition politique.

Plus à explorer

Connexion

Vous êtes Administrateur ? connectez-vous !

Contactez le webmaster